Même pas enrhumée. A y regarder ses comptes, la Banque cantonale neuchâteloise (BCN) est sortie indemne de l’année 2020. Dans ses résultats, présentés mercredi à Neuchâtel, on pourrait ne déceler presque aucune trace d’un exercice pourtant marqué par la crise sanitaire et la paralysie économique sans précédent qui a suivi.

Les prêts hypothécaires ont augmenté de 1,7% et ont ainsi dépassé les 8 milliards de francs. Sa principale source de revenus que sont les marges d’intérêts a progressé de 1,9% à 98,6 millions. Presque au même rythme que ses recettes totales (+1,8%), qui ont atteint 141,2 millions. Quant à son bénéfice net, il a avancé de 2,4%, à 41,5 millions.