Les papables pour succéder à Jean-Nat Karakash à la tête du Département de l’économie neuchâtelois seront connus dimanche, à l’issue du deuxième tour des élections cantonales. Le conseiller d’Etat socialiste laisse un canton à l’attractivité renforcée. Selon une étude récente du cabinet KPMG, il offre désormais aux entreprises la fiscalité la plus avantageuse de Suisse romande avec un taux à 13,57%. La moyenne suisse se situe cette année à 14,9%.

Lire aussi: Nouvelle baisse de l’impôt sur les sociétés en Suisse