Ce ne sont encore que des rumeurs, mais l’ouverture de la bataille entre News Corp et Google semble proche. Selon le Financial Times de dimanche, le groupe de médias dirigé par l’Australien Rupert Murdoch aurait récemment été en contact avec Microsoft pour l’aider à contrer Google sur le Net. A plusieurs reprises, le milliardaire avait accusé Google de piller les contenus de ses sites de presse – il possède entre autres le Wall Street Journal et le Sun – et de gagner de l’argent grâce aux publicités affichées dans son service Google News. La semaine passée, Rupert Murdoch avait menacé Google de l’empêcher d’indexer ses sites. Selon le Financial Times, Microsoft pourrait l’aider dans cette tâche.

Le ton monte ainsi d’un cran entre le moteur de recherche et News Corp. En réponse à sa menace de la semaine passée, Google avait simplement répondu que n’importe quel éditeur de site pouvait lui-même demander à ne pas être indexé par son moteur de recherche. Il suffit pour cela d’insérer une petite partie de code dans la page. Il est désormais possible que Microsoft effectue ce travail pour les sites appartenant à News Corp. Mais ce qui semble plus plausible, ce sont des discussions entre les deux parties pour tenter de tirer un maximum de revenus du contenu publié en ligne.

Aussi en Suisse

Selon plusieurs rumeurs, l’agence AP, déjà en guerre contre Google pour les mêmes raisons, discuterait avec Microsoft d’un accord financier lui permettant de mieux figurer dans son moteur de recherche Bing. Une sorte d’accord exclusif, moyennant rémunération, qui pourrait aussi séduire News Corp. Microsoft pourrait aussi aider le groupe de médias à créer un système global de paiement en ligne, pour faciliter l’achat d’articles à l’unité. Rappelons qu’en Suisse, Swisscom souhaite aider les principaux groupes de presse du pays à créer un tel système de paiement et d’affichage de contenu sur des appareils mobiles.