Ce mercredi, Neymar sera l’atout offensif principal du Paris Saint-Germain en quart de final de Ligue des champions contre l’Atalanta Bergame. Mais le footballeur brésilien joue plutôt en défense dans un dossier de nature fiscale qui a occupé le Tribunal fédéral (TF). Dans un arrêt dévoilé jeudi (2C_376/2019), ce dernier fournit des précisions sur les personnes devant être averties d’une procédure d’entraide internationale. Le Tribunal fédéral y estime que les employés de banque doivent bénéficier d’une protection particulière, ce qui n’est pas forcément le cas d’autres tierces parties.