Nissan «n'a pas du tout l'intention de dissoudre» son alliance avec Renault et Mitsubishi Motors, a assuré mardi le constructeur japonais dans un communiqué, réagissant à un article du Financial Times qui évoquait lundi des plans internes en ce sens.

«L'alliance est à l'origine de la compétitivité de Nissan. Avec l'alliance, pour générer une croissance de long terme et rentable, Nissan va chercher à continuer à obtenir des résultats gagnants-gagnants» pour les trois sociétés, a ajouté le groupe.

Lire aussi: Pour Nissan, Carlos Ghosn a bafoué la justice japonaise