Mise à jour vendredi matin: OneDoc confirme que ce sont bien des cabinets médicaux qui ont été piratés à Neuchâtel, et que la base de données de OneDoc n'est pas touchée par cette cyberattaque.