Entre les Etats-Unis de Donald Trump et l’Allemagne d’Angela Merkel, le courant n’a jamais très bien passé. Cette semaine, le président américain a rajouté une couche en renouvelant ses attaques contre le projet Nord Stream 2. Ce gazoduc sous-marin reliera les champs gaziers russes au marché allemand, en traversant les eaux territoriales de l’Estonie, du Danemark, de la Finlande et de la Suède. Cette nouvelle attaque de l’administration Trump s’ajoute aux menaces de surtaxes douanières qui pèsent sur les exportations automobiles européennes, notamment allemande.

Lire également: Angela Merkel: «Peut-on encore discuter avec les Etats-Unis?»