Quel homme ou femme politique ne voudrait pas offrir à ses électeurs un cadeau de plus de 16 000 francs? A peine sortie de son hélicoptère, et après s’être débarrassée de son encombrante combinaison de sécurité jaune, la première ministre norvégienne Erna Solberg s’est empressée d’inaugurer ce mardi les plateformes pétrolifères du champ Johan Sverdrup, situées à 140 kilomètres des côtes.

Ce nouveau gisement, avec des réserves estimées à 2,7 milliards de barils, est la plus importante découverte faite sur le plateau continental norvégien depuis les années 1980. Il va produire pendant un demi-siècle et rapporter à chacun des cinq millions de Norvégiens, selon les calculs du quotidien Aftenposten, la bagatelle de 150 000 couronnes, soit 16 400 francs. Sans compter les 3400 emplois nécessaires à son fonctionnement.