Le 17 novembre, Biocartis annonçait une levée de fonds de près de 90 millions de francs. Pour ­mener à bien son développement commercial et la mise sur le marché de son système complet de diagnostic en 2013, la start-up lausannoise a nommé la semaine dernière un nouveau directeur ­général en la personne de Nayan Gregory Parekh, un ancien de Novartis et de Deutsche Bank entre autres. Ce dernier avait intégré la société au mois d’avril.

L’actuel CEO et cofondateur de Biocartis, basée à l’EPFL, Rudi Pauwels, devient président exécutif et «dédiera son temps à la stratégie scientifique et technologique de la compagnie».