Le chômage en Suisse a atteint en décembre dernier son taux le plus élevé depuis près de douze ans, soit mars 1998, selon l’étude mensuelle du SECO. Le nombre de chômeurs a augmenté de 8790 pour s’établir à 172’740. Le taux de chômage a progressé de 0,2 point par rapport à novembre 2009 à 4,4%.

En l’espace d’un an, le nombre des chômeurs s’est accru de 45,5%, soit de 53’978 de plus qu’à fin décembre 2008, a indiqué vendredi le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO). A fin décembre dernier, le nombre des places vacantes a diminué de 2112 pour s’inscrire à 10’824.

L’effectif des demandeurs d’emploi (chômeurs auxquels s’ajoutent les gains intermédiaires et les personnes en formation) a lui augmenté de 8243 en décembre pour se fixer à 234’359. Ici, la hausse sur un an s’établit à 36,8%.

Le chômage des jeunes, soit la catégorie des 15-24 ans, a pour sa part progressé de 1,1% en décembre pour affecter 29’672 personnes. Sur un an, ce nombre s’est accru de 54%, soit davantage que la moyenne, ou de 10’049 chômeurs.