Les Jeux olympiques de la jeunesse à Lausanne se sont terminés la semaine dernière. Deux semaines de compétition, mais aussi d’initiations sportives, d’expositions ou concerts. Un événement qui va donc bien au-delà des médailles, à l’image de nombreuses manifestations sportives d’aujourd’hui. «Il y a désormais dans les événements sportifs beaucoup d’enjeux, notamment marketing, sécuritaires et financiers, constate Ian Logan, directeur des JOJ 2020. Les gens pensent souvent qu’organiser un match de foot se limite à inviter des joueurs et jouer. Mais la partie sportive technique n’est souvent plus le plus grand défi.»

Le parcours de Ian Logan est singulier. Militaire de formation, il a organisé plusieurs meetings aériens et s’est investi dans d’autres types d’événements comme la Fête de Vignerons. Le milieu du sport, et en particulier celui, à part, des Jeux olympiques, il a appris à le connaître sur le terrain, comme c’est le cas de nombreux managers du sport en poste.