Outre ses traditionnels prêts sans intérêts destinés aux start-up pour créer leurs premiers prototypes, la Fondation pour l’innovation technologique (FIT) a annoncé, hier à Lausanne, la création de deux nouveaux soutiens financiers. Il s’agit des bourses «FIT grant» et des prêts «FIT early».

«Nous voulons susciter davantage de vocations et augmenter le nombre de start-up en octroyant des bourses aux chercheurs jusqu’à hauteur de 100 000 francs, a noté Adrienne Corboud Fumagalli, présidente de la FIT. Parallèlement, grâce aux prêts FIT early, nous souhaitons accélérer le développement de sociétés existantes et renforcer leur ancrage dans le canton de Vaud.» Il s’agit de prêts avec intérêts pouvant s’élever jusqu’à 500 000 francs.

Pour en bénéficier, les start-up devront être soutenues par un business angel.

En 2013, outre les neuf prêts traditionnels, la FIT a accordé six bourses pour plus d’un demi-million de francs et cinq prêts avec intérêts pour un montant total de 2,35 millions de francs. Les sociétés Abionic, Attolight, AVC Systems, Sophia Genetics, Swissto12, SenseFly, Nexthink et Spotme ont en bénéficié.

Le renforcement des moyens de la FIT – dont le budget a sextuplé – s’est concrétisé grâce à l’augmentation des contributions de l’Etat de Vaud ainsi que de plusieurs partenaires privés, dont la BCV. Fin 2012, le Grand Conseil a accepté d’accorder 25 millions de francs supplémentaires sur dix ans en faveur du soutien à l’innovation, dans le cadre de la plateforme Innovaud, porte d’entrée des start-up du canton.

«L’innovation ne se décrète pas mais doit être stimulée et encouragée afin de générer les places de travail de demain», a rappelé le conseiller d’Etat vaudois Philippe Leuba, chef du Département de l’économie.

600 emplois créés

Depuis sa création en 1994, la FIT a apporté un soutien financier pour un montant total approchant 12 millions de francs.

Plus de 130 prêts ont été accordés à une centaine de projets de start-up.

Actuellement, 80 entreprises sont toujours en activité. Cela représente plus de 600 emplois.