D'abord strictement liés à un indice boursier, les fonds de placement ETF – pour Exchanged Traded Funds – se sont diversifiés, s'arrimant à des matières premières ou des cryptomonnaies.

Le Temps consacre un dossier spécial à un véhicule d'investissement dont le succès ne se dément pas.

Certains les comparent déjà à une nouvelle «apocalypse» financière en gestation, d’autres à des «mutants financiers». Cela peut sembler exagéré vu leur nombre et les montants pour l’instant en jeu, mais force est de constater que les single-stock ETFs, que l’on pourrait traduire par fonds cotés en bourse répliquant le cours d’une seule action, suscitent déjà la controverse quelques semaines après le lancement d’une poignée d’entre eux aux Etats-Unis.