Planète Finance

Nouvel épisode dans la saga Avendis

Douze ans après sa faillite, le défunt hedge fund genevois occupe encore les tribunaux. Des investisseurs lésés pourraient revoir tout ou partie des 41 millions qu’ils réclament

Le Tribunal cantonal va devoir définir si les investisseurs dans le hedge fund Avendis auront droit à des compensations, et éventuellement lesquelles, douze ans après la faillite du fonds d’investissement genevois, relève le site Gotham City. Les clients qui avaient fait recours jusqu’au Tribunal fédéral réclament 41 millions de francs de dédommagement. Dans un arrêt daté du 21 octobre, la Cour suprême a décidé de renvoyer l’affaire au niveau genevois. L’autorité cantonale devra indiquer «quelles prétentions civiles ne peuvent être jugées à ce stade, quels aspects des dommages subis demeurent incertains et quelles mesures d’instruction seraient encore nécessaires en vue du jugement des prétentions civiles concernées».

Lire aussi: La faillite d’Avendis de retour au tribunal