De la taille d’une agrafeuse, un nouveau dispositif portable développé à l’EPFL permet de tester simultanément plusieurs protéines présentes dans notre corps. Cet outil combine un mélange d’optique et d’ingénierie. Il peut analyser rapidement jusqu’à 170 000 molécules différentes dans un échantillon sanguin. Le taux d’insuline, les marqueurs de cancers, d’Alzheimer ou encore certains virus pourraient ainsi être identifiés de manière simultanée.