Un ex-employé de Gunvor a plaidé coupable de corruption auprès de la justice américaine dans le cadre d’une enquête liée à la société d’Etat d’Equateur Petroecuador. R.K. (son nom est connu de la rédaction) a admis mardi avoir versé 22 millions de dollars de pots-de-vin à des fonctionnaires en Equateur pour obtenir des contrats de la firme pétrolière.

Le sexagénaire canadien a avoué avoir versé, avec deux consultants, des dessous-de-table de 2012 à 2020. R.K. était employé de Gunvor jusqu’en 2018 avant d’être mandaté par l’entreprise en tant que consultant. La plainte initiale de la justice américaine date d’août 2020 mais elle vient d’être rendue publique.