Le pic massif de défauts que certains acteurs prévoyaient après l'apparition du covid ne s'est pas matérialisé en raison des mesures de soutien des autorités politiques. Qu'il s'agisse d'injecter des liquidités ou de permettre à des entreprises de reporter les coûts fixes de leurs bilans, ces mesures ont donné aux émetteurs de dette plus de temps et de souplesse pour faire face à cet environnement de faibles revenus.

Bien que cela ait été largement positif pour les entreprises, ces politiques ont des implications importantes à long terme.