Les investisseurs devront prendre leur mal en patience. Il faudra attendre 2022 pour connaître les détails de la stratégie de Ralph Hamers pour UBS. En particulier les objectifs chiffrés que se fixera la grande banque. Entré en fonction à l’automne dernier, succédant à Sergio Ermotti à la tête du numéro un bancaire suisse, le Néerlandais devait présenter les grands axes de son plan ce printemps. Néanmoins, le responsable en a donné quelques lignes, lors de la publication de ses résultats au premier trimestre mardi.

A ce sujet: UBS mise sur un pionnier du numérique pour remplacer Sergio Ermotti