C’est au tour de Novartis d’avoir affaire à des pirates informatiques. Ces dernières heures, des hackers du groupe Industrial Spy affirment détenir des données du géant pharmaceutique bâlois. Ce nouvel épisode de la lutte entre des pirates et des multinationales semble s’apparenter à celui qui avait concerné Nestlé en mars dernier.