Novartis, la société leader dans le domaine des sciences de la vie a nommé mercredi Paulo Costa directeur des activités pharmaceutiques nord-américaines ainsi que président et directeur de Novartis Pharmaceuticals Corporation aux Etats-Unis. Il remplace Wayne Yetter, qui quitte la société. Paulo Costa a dirigé Janssen, la filiale pharmaceutique de J & J aux Etats-Unis, pendant cinq années caractérisées notamment par une quadruple augmentation des ventes entre 1993 et 1998. Il a également procédé avec succès aux lancements de plusieurs nouveaux produits.

Selon Arneau de Kalbermatten, analyste à la Banque Cantonale Vaudoise, cette nomination «n'augure pas d'une nouvelle stratégie, mais elle traduit un nouvel état d'esprit». Depuis la fusion entre Ciba-Geigy et Sandoz en 1996, «Novartis a surfé jusqu'à présent sur le haut de la vague. Aujourd'hui, ils doivent rendre des comptes», a-t-il encore commenté auprès de l'agence Bloomberg. Thomas Staffelbach, le porte-parole de Novartis le confirme: «Nous entrons dans une nouvelle phase.»

Lot de nouveaux produits

D'ailleurs, dans les pharmaceutiques la société est sur le point d'être prête pour lancer tout un lot de nouveaux produits. En outre, pour Werner Huber, analyste auprès de Atag Asset Management à Zurich, Paulo Costa pourra amener toute sa connaissance sur les autorités américaines pour obtenir l'homologation du médicament Exelon chargé de lutter contre la maladie d'Alzheimer. En effet la Food and Drug Administration (FDA) bloque pour l'instant la vente de ce médicament aux Etats-Unis alors qu'il est déjà vendu dans plus de 40 pays. Pour Jerry Karabelas, directeur de la division santé et directeur de Novartis Pharma, «Paulo Costa possède des compétences hors pair pour amener une équipe à réaliser une forte croissance».

Par ailleurs, la société a nommé Howard Dodd – précédemment directeur des finances d'Astra Zeneca Specialities – comme nouveau directeur des finances de Novartis Pharma, en remplacement de John Simon qui part à la retraite.