Novartis serait sur le point de céder sa nutrition hospitalière pour plus d'un milliard de dollars (1,25 milliard de francs), selon l'agence Bloomberg. Selon des sources anonymes proches du dossier, le géant bâlois a mandaté la banque d'affaires américaine Goldman Sachs afin de piloter l'opération. L'unité fait partie, avec Gerber (aliments pour bébés), de la division «Consumer», laquelle dégage près du quart du chiffre d'affaires du groupe. Nestlé a déjà été pressenti fin octobre comme un acheteur potentiel de Gerber, après avoir dit sa volonté de s'étendre dans les domaines de la santé et de la nutrition. Novartis et Goldman Sachs se sont abstenues de tout commentaire. L'action Novartis baissait de 1,1% jeudi tandis que celle de Nestlé gagnait 1%.

Par ailleurs, le groupe diversifié 3M a vendu ses activités pharmaceutiques pour un total de 2,1 milliards de dollars (2,6 milliards de francs) à trois acheteurs, Graceway en Amérique, Meda en Europe, et deux sociétés de private equity en Asie.