Pour un marché qui n’a guère plus de dix ans d’existence, l’ampleur des émissions d’obligations vertes labellisées est assurément impressionnante, signe de l’engouement croissant dont jouit cette classe d’actifs auprès des investisseurs.