Court-circuit

Obsolescence programmée: voici l’ordinateur irréparable

Le Surface Laptop de Microsoft ne possède aucune vis

Le slogan ne veut pas dire grand-chose: «La performance à votre image». Microsoft aurait pu trouver mieux pour présenter son dernier ordinateur portable, le Surface Laptop, lancé il y a quelques jours. Microsoft aurait surtout dû traiter avec un peu plus de respect ses futurs clients, pour un appareil dont le premier prix est tout de même d’environ 1500 francs. Car le Surface Laptop est tout simplement impossible à réparer.

Une «monstruosité de colle»

C’est le site de référence iFixit.com («Je le répare») qui l’affirme dans un test poussé publié mi-juin. L’ordinateur serait ainsi une «monstruosité de colle» puisqu’il ne serait composé d’aucune vis: tout est collé ou soudé. Toute tentative de le démonter, ne serait-ce que pour changer de batterie, se solde immanquablement par des dégâts causés à la machine, des dégâts irréparables. Tenter de remplacer la prise jack n’est en théorie possible qu’en ôtant le dissipateur thermique, le ventilateur, l’écran et la carte mère… autant dire mission impossible.

Microsoft penserait-il que son ordinateur est immortel, sans besoin d’être réparé? On en doute. C’est un exemple de plus d’obsolescence programmée. Même des Mac, connus pour être très difficiles à réparer, obtiennent des meilleurs scores chez iFixit.

Publicité