Oerlikon table sur un chiffre d’affaires en hausse de 5% en 2015

En réorganisation permanente depuis 2010, le groupe industriel schwyzois Oerlikon a vu ses résultats 2014 influencés par deux transactions importantes. D’une part, le rachat de Sulzer Metco qui a complété les activités de traitements de surfaces en plus de la marque Balzers. D’autre part, la cession de l’unité Advanced Technologies à Evatec. Le rachat de Metco a soutenu la croissance du chiffre d’affaires à 3,21 milliards de francs (+16,1%). La seule croissance organique des ventes aurait été inférieure à 10%, a précisé le groupe qui emploie quelque 15 500 collaborateurs. Le bénéfice des activités poursuivies s’est établi à 247 millions (–2,4%). Le bénéfice net final a, lui, crû de 0,5% à 202 millions. A taux de change constants, le chiffre d’affaires devrait croître d’environ 5% en 2015, les entrées de commandes de quelque 10%. La marge opérationnelle (EBITDA) est, elle, attendue au même niveau que l’an dernier (16,3%). L’action Oerlikon a cédé 1,2% à 12,10 francs.