C’est une nouvelle qui aura sans doute un impact considérable dans le monde du crime organisé sur internet. Colonial Pipeline aurait accepté de verser une rançon de 5 millions de dollars aux pirates du groupe DarkSide. C’est grâce à cela que ses oléoducs auraient été remis en service en cette fin de semaine. Paralysées par un ransomware, ses activités n’ont ainsi pu redémarrer que via un versement parti des Etats-Unis à destination de pirates suspectés d’être proches du pouvoir en Russie. Le piratage de l’oléoduc avait conduit à des pénuries d’essence sur la côte Est, ainsi qu’à des modifications de plans de vol d’avions d’American Airlines, obligés d’effectuer des escales supplémentaires.