Jusqu’ici, l’affaire semblait simple. L’inflation, même impressionnante, ne serait que transitoire. Provoquée par la hausse des prix de l’énergie et des problèmes dans la chaîne d’approvisionnement, le renchérissement s’estomperait lorsque ces blocages se résoudraient. Ce discours, les banquiers centraux l’auront tenu pendant des semaines.