Aujourd’hui, tout le monde a peur de manquer de tout: du papier-toilette aux semi-conducteurs, des pâtes aux vaccins. La pandémie a mis en évidence la vulnérabilité de notre approvisionnement dans un monde global. Les points de rupture et les goulots d’étranglement se multiplient.

L’institut allemand IFO estime que près de la moitié des entreprises du pays ont des disruptions importantes de leur approvisionnement mettant en cause la reprise. Selon l’index IHS Markit, les retards de livraison en Europe sont au plus haut depuis vingt-trois ans. Et bien sûr les prix explosent.