Relancer un vieux projet d’extraction de gaz naturel à Noville, au bout du Léman, à l’embouchure du Rhône. C’est ce que des hautes instances vaudoises et fédérales auraient demandé à Gaznat, le fournisseur en gaz à haute pression en Suisse occidentale, a annoncé son président Philippe Petitpierre à des journalistes dans un hôtel de Montreux, où l’entreprise a tenu vendredi son assemblée générale. Le président n’a pas précisé qui lui avait fait une telle demande.