Touche d'optimisme avant les ouvertures respectives, jeudi 31 mars et lundi 4 avril, de Baselworld et du SIHH de Genève, deux grands rendez-vous mondiaux de l'horlogerie et de la bijouterie: avec des exportations en progression de 5,4% à 851,9 millions de francs en février, l'horlogerie suisse a confirmé son excellent début d'année. Les montres terminées ont progressé à elles seules de 6,1% à 779,7 millions de francs, accusant cependant un nouveau et violent recul en volume (-17,7%) à 1,6 million d'unités. Sur les deux premiers mois 2005, les exportations horlogères suisses ont ainsi progressé de 12,1% à 1,645 milliard de francs.

En dépit de ces excellents résultats, les observateurs estiment que la progression devrait ralentir dans les mois à venir, eu égard notamment à une base de comparaison plus défavorable, dès lors que l'année 2004 était allée crescendo dans les résultats. Plus représentative, la moyenne mobile sur douze mois affichait à fin février une progression de 10,6%. Suffisante pour que fabricants et acheteurs entament confiants les rendez-vous horlogers de ce printemps.