Quasiment trois ans jour pour jour après son rachat par le fonds d’investissement Apax Partners, Orange (Suisse) a été revendu vendredi à NJJ Capital. Le montant de la transaction s’élève à 2,8 milliards de francs. Fin 2011, Orange avait été cédé pour 2 milliards de francs.

Derrière NJJ Capital se trouve Xavier Niel, fondateur de l’opérateur alternatif français Free, qui a secoué le marché hexagonal des télécoms avec des offres très agressives en téléphonie mobile. Il est ainsi possible que ses méthodes soient importées en Suisse. En milieu de matinée, l’action de Swisscom perdait 4,2% à la bourse suisse avant de chuter plus lourdement encore de 5%, aux alentours des 537 francs,

La transaction est soumise à l’approbation des autorités, sa conclusion est attendue pour la fin du 1er trimestre 2015. A priori, la Commission de la concurrence ne devrait pas trouver à y redire.

Orange, qui possède son siège à Renens, emploie au total 871 collaborateurs à temps plein, soit 68 de moins qu’une année auparavant.