«Sur l’ensemble de l’année, le chiffre d’affaires s’établit à 39,4 milliards d’euros, en baisse de 2,5%» à base comparable, a indiqué lors d’une conférence téléphonique le directeur financier, Ramon Fernandez. Ce dernier salue «la très bonne performance commerciale du groupe».

La réduction du bénéfice net est «notamment due à l’impact d’éléments spécifiques non liés à la performance de l’activité», assure Orange dans un communiqué.

En données historiques, le chiffre d’affaires 2014 enregistre une diminution de 3,7% par rapport à 2013 incluant l’impact des variations de périmètre avec principalement la cession d’Orange Dominicana, d’Etrali et de Wirtualna Polska, ainsi que l’effet des variations de change.

Importants investissements

«Conformément à nos engagements, l’Ebitda retraité est de 12,2 milliards d’euros», a souligné le directeur financier d’Orange. «Nous avons stabilisé notre marge d’EBITDA à 30,9% en poursuivant nos efforts de réduction des coûts sans pour autant freiner notre dynamique commerciale», a déclaré Ramon Fernandez.

«Nous avons investi 5,6 milliards d’euros en 2014, c’est 14,3% de notre chiffre d’affaires contre 13,7% en 2013, pour accélérer notre différenciation sur le très haut débit et la qualité des services», a-t-il également expliqué.

Ramon Fernandez s’est félicité que l’endettement financier net d’Orange soit passé en un an de 30,7 milliards d’euros à 26 milliards d’euros. Selon lui, «le très haut débit est en Europe un vecteur de croissance et de reconquête commerciale».

Plus de 4 millions d’abonnés 4G

«Au 31 décembre nous avions 3,7 millions d’abonnés 4G en France», a-t-il précisé, ajoutant que «la barre des 4 millions d’abonnés 4G a été franchie en France début février 2015».

«En France, Orange a affirmé sa place de leader sur le mobile» avec 256 000 ventes au quatrième trimestre 2014, «notre meilleure performance trimestrielle depuis 2008», a détaillé M. Fernandez.

En Espagne, Orange va débourser 3,4 milliards d’euros pour acquérir l’opérateur Jazztel alors qu’en Grande-Bretagne le groupe devrait recevoir 4,6 milliards d’euros de la cession à BT Group de EE, sa filiale commune avec Deutsche Telekom.

Orange propose de verser au titre de l’exercice 2014 un dividende de 0,60 euro par action, et prévoit de le maintenir à 0,60 euro pour 2015, a précisé son directeur financier.

Le directeur général d’Orange Stéphane Richard présentera le 17 mars son plan stratégique à horizon 2020.