apps

Le paiement sans contact d'Apple bloque Twint, la Comco intervient

La Commission fédérale de la concurrence s’est adressée à la société américaine à propos d’Apple Pay. Son logiciel de paiement se déclenche automatiquement, ce qui interfère avec la solution des banques suisses

Les banques suisses ont récemment été accusées de privilégier leurs solution de paiement sans contact au détriment d'Apple. A présent, c'est la firme californienne qui est mise en cause. La solution de paiement d'Apple, Apple Pay, peut entraver le bon fonctionnement de Twint, la plateforme concurrente développée notamment par les banques suisses. La Commission de la concurrence (Comco) est intervenue auprès du groupe américain afin qu'il trouve une solution technique à ce problème. Le géant de Cupertino s'y est engagé.

A ce sujet: Les banques suisses soupçonnées de protéger Twint au détriment d’Apple Pay

Un réglage qui peut bloquer les autres apps

Les appareils d'Apple, comme l'iPhone ou l'Apple Watch, sont configurés pour démarrer automatiquement l'application Apple Pay lorsqu'ils sont à proximité d'un terminal de paiement sans contact, précise la Comco mardi. Ce réglage d'usine peut interrompre un paiement en cours réalisé avec Twint.

Le secrétariat de la Comco est intervenu auprès d'Apple, qui s'est engagé «à offrir une solution technique plus favorable pour la concurrence», selon le communiqué. Sur la base de cette promesse, le gendarme de la concurrence a mis fin à l'enquête préalable engagée contre le géant américain.

La solution Twint est portée par différentes banques helvétiques et le groupe financer SIX.

Des banques et sociétés de paiement visées

Cette affaire intervient donc dans un contexte de concurrence acharnée entre les différentes solutions de paiement disponibles en Suisse. La Comco a annoncé il y a un mois l'ouverture d'une autre enquête contre plusieurs financiers helvétiques, soupçonnés de boycotter les plateforme internationales de paiement mobile – soit Apple Pay et Samsung Pay – au profit de l'application nationale Twint.

Aduno Holding, Credit Suisse (Suisse), Postfinance, Swisscard AECS et UBS Switzerland sont visés par les investigations du gendarme de la concurrence.

Notre éditorial du 15 novembre 2018: Twint et Apple Pay: ne pas oublier l’intérêt du client

Publicité