Le marché suisse de l’immobilier de bureau n’échappe pas aux répercussions de la pandémie de coronavirus. Malgré une croissance soutenue de l’emploi, l’offre de surfaces augmente. En effet, du fait des incertitudes actuelles, les locataires préfèrent retarder la conclusion de nouveaux baux.