En face, il y a un potager et en toile de fond, les Alpes. Dans la banlieue de Martigny, une usine de transformation du magnésium se cache derrière une façade des années 1980. La Société pour la fabrication du magnésium (SFM) traite ce métal depuis près d’un siècle. Dans une salle remplie de portes dotées de barres de sécurité et de réserves de sel, qui visent à contenir les risques induits par cette substance explosive, une palette soutient une pile de lingots gris argenté.