FMI

Participation suisse aux débats

Dans le cadre des discussions, la Suisse soulignera la nécessité de mesures structurelles dans de nombreux pays

Participation suisse aux débats

Une délégation helvétique participera du 11 au 13 avril aux assemblées de printemps organisées conjointement par le Fonds monétaire international (FMI) et le Groupe de la Banque mondiale à Washington. Elle sera composée de la conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf, du président de la Banque nationale suisse (BNS) Thomas Jordan et de la secrétaire d’Etat à l’économie Marie-Gabrielle Ineichen-Fleisch. Le FMI se penchera pour l’essentiel sur la situation économique mondiale ainsi que sur la réforme des quotes-parts et de la gouvernance, écrit jeudi la Confédération. La Banque mondiale examinera pour sa part les défis que doivent relever les pays en développement face à la crise économique. Dans le cadre des discussions, la Suisse soulignera la nécessité de mesures structurelles dans de nombreux pays. Elle signalera également qu’une politique monétaire expansive suffit à soutenir la conjoncture à court terme, mais pas à engager les réformes qui s’imposent et permettre de pérenniser la croissance.

Publicité