Ces virages stratégiques qui se dessinent, ces initiatives qui changent les modèles d’affaires, ces enjeux qui appellent à l’innovation… Deux fois par mois, «Le Temps» s’intéresse à la vie des entreprises suisses telle qu’on ne la perçoit pas de prime abord.

Plongez dans notre série d'articles

C’est l’entreprise qui a banni le mot «deal» de son vocabulaire. Pourtant, Partners Group en réalise des transactions, plus que jamais même. Sa spécialité, le private equity (l’achat et la revente d’entreprises non cotées en bourse) traverse un boom sans précédent, et Partners Group figure parmi les leaders au niveau mondial, avec quelque 119 milliards de dollars d’actifs. Depuis début juin, tout employé de la société zougoise qui prononce le mot «deal» doit s’acquitter d’une amende, jusqu’à 1000 dollars par infraction pour les associés, a révélé le Wall Street Journal. L’argent est utilisé pour des opérations caritatives.