Technologie

Pascal Grieder: «Salt bouleverse l’offre en télévision»

L’opérateur télécom dévoile pour la première fois le nombre de clients de son offre sur fibre (télévision, internet et téléphonie): ils sont 50 000 à avoir souscrit à ce service. Pascal Grieder, directeur de Salt depuis bientôt un an, assure que sa société va continuer à proposer des prix agressifs sur tous ses marchés

C’est un chiffre que le monde suisse des télécoms attendait avec impatience. Salt a communiqué pour la première fois vendredi matin, à l’occasion de ses résultats semestriels, le nombre de ses abonnés à son offre «Salt Fiber», comprenant l’accès à internet, la télévision et la téléphonie fixe: ils sont 50 000 à avoir souscrit à cette offre. En mars 2018, l’opérateur basé à Renens, qui compte 1,229 million de clients en téléphonie mobile, avait marqué les esprits en lançant sa première offre fixe à prix défiant toute concurrence: 39,95 francs par mois pour ses clients existants, 49,95 francs pour ceux qui ne sont pas clients en téléphonie mobile. Interview de Pascal Grieder, directeur de Salt depuis le 1er septembre 2018 – et sans doute le seul patron d’un opérateur télécom à toujours travailler en baskets.

Le Temps: Votre offre «Salt Fiber» n’est disponible que pour 37% des ménages suisses qui disposent d’un accès direct à la fibre. N’est-ce pas frustrant de ne pas pouvoir proposer ce produit à tous?