Elles ont appartenu à Alexandre Berthier, prince souverain de Neuchâtel et Valangin, et à Henri-Ernest Bouvier, homme politique et directeur de l’almanach Le Véritable Messager boiteux de Neuchâtel. De quoi parle-t-on? De deux  montres de gousset réalisées au XIXe siècle par les horlogers neuchâtelois Abraham-Louis Breguet et Paul Ditisheim. Ce dimanche, elles seront mises aux enchères à Hongkong par Antiquorum, pour des valeurs estimées entre 10 000 et 25 000 francs.

Le média en ligne Watch Passport a repéré ces pièces dans le catalogue de la maison de vente genevoise. Il s’inquiète de voir «Neuchâtel privé de ces trésors patrimoniaux». Dans un article publié lundi, il se demande «où sont passés les mécènes et les deniers publics destinés à empêcher que de telles pièces échappent aux musées horlogers du canton pour se vendre quelque part en Asie ou ailleurs dans le monde?».