Le directeur général de Microsoft Steve Ballmer, bien que «sous-payé» parmi les dirigeants d’entreprise de sa catégorie, a demandé et obtenu que sa rémunération et celle des principaux dirigeants du groupe soit gelée. Dans un document communiqué par le conseil d’administration aux actionnaires avant l’assemblée générale du 19 novembre, le conseil d’administration explique que Steve Ballmer a perçu 1,265 million de dollars durant l’année 2009 (close le 30 juin). Son salaire est ainsi inférieur à celui de l’année précédente (1,340 million). Il est aussi bien moins élevé que la rémunération moyenne totale de ses homologues: 14 millions de dollars.

«Le comité de rémunération du conseil d’administration pense que Steve Ballmer est sous-payé pour ses fonctions et sa performance, mais il a accepté sa recommandation de continuer la pratique historique de Microsoft. Celle-ci prévoit de ne recevoir aucun titre de la société à long terme», est-il souligné dans la lettre aux actionnaires.

Toutefois, Steve Ballmer est le deuxième plus grand actionnaire de Microsoft, derrière son fondateur Bill Gates. Il détient 4,57% des parts de Microsoft. Au cours de clôture de mardi soir, cela représente une fortune de 10,5 milliards de dollars. Il figurait au 29e rang du classement des plus riches du monde dressé par le magazine «Forbes» en mars.