Horlogerie

Le patron de TAG Heuer démissionne

Jean-Claude Biver, qui a repris les rênes du pôle horlogerie de LVMH (à qui appartient la marque) prend l’intérim. La marque basée à La Chaux-de-Fonds est en pleine transition

Le patron de TAG Heuer démissionne

Horlogerie Jean-Claude Biver reprend les rênes ad interim

Une surprise. La griffe horlogère TAG Heuer a annoncé la démission de son directeur, Stéphane Linder, mercredi soir dans un bref communiqué. La marque aux mains du groupe LVMH remercie le patron et président «pour ses vingt et une années passées» chez TAG Heuer. Stéphane Linder, arrivé au sommet du groupe en mai 2013, devrait désormais «poursuivre de nouveaux projets professionnels».

Jean-Claude Biver, qui a repris les rênes du pôle horloger du groupe français en janvier de cette année, gérera l’intérim, relève encore le communiqué de presse.

En pleine transition

La marque basée à La Chaux-de-Fonds traverse actuellement une phase de transition. Début octobre, TAG Heuer a procédé au licenciement de 46 personnes et a recouru au chômage partiel pour 49 autres collaborateurs. L’objectif était d’améliorer l’efficacité de l’entreprise en se concentrant notamment davantage sur des montres d’entrée de gamme (entre 1000 et 3000 francs).

Interviewé dans nos colonnes en octobre, Stéphane Linder se montrait pourtant confiant pour la suite. «Nous sommes désormais repartis sur des bases très saines», disait-il, s’attendant à une croissance des ventes de 5 à 10% en 2015.

Publicité