Finie la voiture avec chauffeur; à son arrivée aux commandes de l’entreprise il y a six ans, le patron des SIG (Services industriels de Genève) a également renoncé à sa propre place de parc dans l’enceinte de l’entreprise. «Je me déplace de plus en plus souvent avec mon vélo électrique ou en transports publics», relate Christian Brunier, qui dit «croiser pas mal de monde, des politiques, d’autres chefs d’entreprise, des collègues» sur les pistes cyclables de la région. S’il le fait, c’est par volonté d’améliorer son empreinte environnementale et d’inciter ses collaborateurs à faire de même.