Les Suisses doivent épargner de plus en plus s’ils veulent maintenir leur niveau de vie à la retraite. Les cotisations obligatoires (AVS et 2e pilier) ne suffisent plus à cette fin. Les assurés doivent, chaque année, épargner individuellement 14% du revenu à partir de 50 ans (en sus des cotisations obligatoires pour l’AVS et la LPP), a indiqué jeudi Veronica Weisser, responsable de l’analyse de la prévoyance chez UBS.