Cryptomonnaies

Pékin se lance dans la course aux devises 2.0

La Chine élabore sa propre monnaie virtuelle. Une opération défensive en pleine guerre commerciale avec Washington, pour contrer l’hégémonie du dollar et la mainmise américaine sur les devises virtuelles, mais aussi offensive, pour internationaliser le yuan

Les responsables de la Banque populaire de Chine ont surpris tout le monde cet été en déclarant que la monnaie numérique nationale était «opérationnelle» et «sur le point de sortir». Depuis, les autorités soufflent le chaud et le froid sur un lancement imminent de cet «e-yuan».

«Nous n’avons pas de calendrier» pour la mise en circulation de la monnaie virtuelle, a assuré le 24 septembre le patron de la Banque populaire de Chine, Yi Gang. Mais les débuts de la libra en juin semblent avoir servi de catalyseur dans le projet chinois en gestation depuis 2014. «Nous devons éviter [que des monnaies comme la libra] ne deviennent des monopoles», a ainsi expliqué Mu Changchun, directeur adjoint du département paiements de la banque centrale chinoise, lors d’une récente conférence de presse.