A quoi joue la Chine? Pékin a annoncé mardi une ouverture graduelle de ses frontières pour les ressortissants de 20 pays dont la Suisse, les Etats-Unis, l’Inde, l’Italie, l’Indonésie, la Grèce, Israël, l’Australie, le Nigeria, la Norvège, le Pakistan. A condition que ces derniers soient munis d’un «passeport vaccinal» attestant qu’un vaccin anti-covid chinois leur a été inoculé. Le hic est que celui-ci n’est pas disponible dans la plupart de ces pays et la Chine n’y a même pas demandé d’homologation.

Lire également: Les incontournables vaccins chinois et russes