L’invité

Pensez à vos ressources les plus motivées et les plus talentueuses: les hauts potentiels!

Pour booster la capacité d’innovation de votre entreprise, pensez à vos ressources les plus motivées et les plus talentueuses: vos hauts potentiels!

Les invités

Pensez à vos ressources les plus motivées et les plus talentueuses!

Pour booster la capacité d’innovation de votre entreprise, pensez à vos ressources les plus motivées et les plus talentueuses: vos hauts potentiels!

Innover est l’enjeu clé de toute entreprise aujourd’hui. Les grandes entreprises se dotent de nouvelles fonctions, à même de ­répondre à ces nouveaux défis: responsable de l’innovation (Chief Innovation Officer, CINO), responsable de la stratégie numérique (Chief Digital Officer, CDO).

Mais comment une entreprise de taille plus modeste peut accélérer sa démarche d’innovation sans créer de nouveau poste?

Il est tout à fait possible de rendre l’innovation plus systématique et plus stratégique en s’appuyant davantage sur les hauts potentiels.

En effet, chaque entreprise dispose parmi ses effectifs de ressources taillées pour les défis et connaissant bien l’entreprise, ses produits et ses clients: ce sont les hauts potentiels.

Par le passé, les entreprises ont déjà puisé dans ce réservoir. Ainsi, les grandes banques de détail ont eu l’habitude de faire passer leurs hauts potentiels par le moule de l’inspection générale/audit interne. General Electric, Axa procédaient de même avec les programmes d’amélioration Lean Six Sigma.

Utiliser sa richesse interne, c’est aussi ce que soutient l’organisation mondiale de la propriété intellectuelle. Dans son étude «Le facteur humain dans l’innovation», elle montre le rôle du capital humain dans le processus d’innovation.

Pour que les hauts potentiels deviennent des innovateurs en série, l’entreprise doit avant tout leur fournir l’opportunité de mettre en œuvre leurs compétences, actuelles et celles appelées à le devenir.

Le modèle 70-20-10 montre clairement que l’apprentissage est basé à 70% sur l’expérience de terrain, à 20% sur l’interaction avec les autres et seulement à 10% sur des moments de formation formelle.

Si l’on mobilise ses ressources essentiellement face à un défi, pourquoi ne pas développer les compétences des hauts potentiels en leur faisant coordonner les projets innovants les plus importants pour l’avenir de l’entreprise?

Souvent, l’innovation est présentée comme le résultat d’idées brillantes provenant d’individus inspirés. En réalité, l’innovation, par nature incertaine, ne devient éventuellement un succès que si elle a été partagée, discutée, modifiée, transformée par tout un écosystème. Au-delà de l’idée initiale, l’innovation existe et se développe par une série continue d’ajustements et d’interactions complexes entre des acteurs avec des intérêts parfois contraires.

Dans ce cadre, transformer des salariés talentueux en innovateurs performants implique de respecter trois conditions essentielles:

1. Des individus prêts à apprendre au fur et à mesure de leur avancement, à partager leurs expériences et à remettre en cause leurs croyances.

2. Des personnes disposées à passer beaucoup de temps à comprendre et à intégrer le point de vue des clients, fournisseurs, partenaires, universitaires, administration publique, bref l’ensemble des parties prenantes.

3. Des projets d’innovation prometteurs, en ce sens qu’ils répondent à un véritable besoin de clients pour lequel personne n’apporte encore de solution satisfaisante.

Bien entendu, élaborer un véritable dispositif de formation, qui alternerait subtilement enseignement, supervision par un expert en innovation et un coach en leadership, mentorat par un haut cadre de l’entreprise et partage d’expériences sera facilitant, mais en aucun cas suffisant.

Combiner innovation et gestion des hauts potentiels est avantageux, tant pour l’entreprise que pour ses parties prenantes.

En effet, l’entreprise expérimentera de nouveaux dispositifs de formation, stimulera et fidélisera ses talents, testera leur potentiel en situations réelles.

Elle accélérera également ses projets de croissance en boostant son programme d’innovation avec des ressources vives et motivées. Elle accentuera aussi la collaboration entre ses équipes internes et rendra davantage visible sa stratégie de développement à tous ses salariés.

Pour les hauts potentiels sélectionnés, ce sera l’opportunité de jouer un rôle dans les nouveaux projets de l’entreprise, de développer leur réseau en interne et auprès des partenaires externes ainsi que d’acquérir de nouvelles compétences.

Enfin, l’écosystème de l’entreprise – clients, fournisseurs, partenaires, universités, centres de recherche – bénéficiera de la proactivité de sa «tête de pont».

Ainsi, l’entreprise peut, en agissant proactivement vis-à-vis du développement des hauts potentiels, contribuer à augmenter sa capacité d’innovation et donc, in fine, sa croissance.

* Blogueur sur Innovecteur.com, il conçoit et anime des ateliers collaboratifs destinés à améliorer les performances des organisations

Rendre l’innovation plus systématique et plus stratégiqueen s’appuyant surles hauts potentiels

Publicité