Une paralysie d’une partie du corps. Pour Sandra*, la cinquantaine, c’est ainsi que tout a commencé. Un problème physique qui n’était que le symptôme d’une souffrance plus profonde: un burn-out, causé par le stress, le bruit et des difficultés qu’elle connaissait à son poste dans le domaine des assurances.

Sandra sera donc en congé maladie pendant neuf mois avant de reprendre en douceur. «J’ai recommencé, pendant la pandémie, en télétravail, avec un taux de 40%, raconte-t-elle. Au début, il était difficile de retrouver un rythme normal. Mon superviseur m’a confié quelques tâches simples, et a augmenté leur nombre et leur difficulté au fil des mois.»