Une perquisition a été menée mi-mars dans les locaux de la Banque Pictet à Genève par le Ministère public de la Confédération (MPC), qui a confirmé lundi une information du Temps. Cette perquisition est liée à l’affaire Petrobras, du nom du gigantesque scandale de corruption survenu au Brésil entre 2013 et 2014, et impliquant des dizaines de banques suisses. Le MPC a ouvert en décembre 2021 une procédure pénale contre la Banque Pictet, contre une personne dont l’identité n’a pas été révélée et contre inconnus, pour des soupçons de complicité de corruption d’agents publics et de blanchiment aggravé. Contactée, la banque répond avoir diligenté une analyse interne en 2014 en coordination avec la Finma et réglé le dossier en 2015 auprès du régulateur.