Peter Bernholz, 91 ans, porte très bien le poids des années. Il nous reçoit dans son petit bureau de l’Université de Bâle, se lève fréquemment lors de l’interview, pour fermer la fenêtre et ouvrir la porte par cette chaude après-midi d’août. Peter Bernholz, qui fut professeur d’économie à l’Université de Bâle et professeur invité dans d’innombrables universités (MIT, Vienne, University of Californie, George Mason, Australian National University), est l’un des spécialistes des questions monétaires les plus réputés sur le plan international.

A lire aussi: La BCE prévoit une profonde récession et une faible inflation