Le certificat covid ne devait nous accompagner que deux mois et demi, avait glissé Alain Berset fin mai. Juste le temps de traverser l’été, pour un retour à la normale en automne. Ensuite, nous n’aurions plus besoin de ce sésame, ou alors juste pour franchir les frontières. Qu’il s’appelle certificat covid ou passe sanitaire, le document s’évanouirait grâce à la fin de la pandémie. Or, fin juillet 2021, l’histoire s’écrit bien différemment des scénarios initiaux. Le certificat covid est appelé à rythmer nos vies bien plus longtemps que prévu.

Lire aussi: Certificat covid et passe sanitaire: le cauchemar de la vérification se précise