Pas de smartphone révolutionnaire, pas de tablette aux fonctions surprenantes. Le Mobile World Congress, plus grand salon mondial de la téléphonie mobile, s’est achevé jeudi à Barcelone sans annonce fracassante. Mais l’essentiel n’était pas là. Progressivement, smartphones et tablettes offrent des possibilités de plus en plus intéressantes. Côté téléphones, les chinois Huawei et ZTE apportent davantage de concurrence, avec des appareils de qualité dotés d’écrans géants. Un temps en retrait, Sony et LG accordent eux aussi davantage d’importance aux finitions, en tentant d’amener leur touche personnelle avec des fonctions maison. Omniprésent sur les stands de tous les fabricants – Nokia excepté –, Android a confirmé sa suprématie du moment, même si les systèmes concurrents Ubuntu et Firefox OS se sont dévoilés.

Les fabricants de seconde zone ont tenté de se démarquer, avec des appareils résistants aux chocs, à la poussière et à l’humidité. Il y a fort à parier que ces petites innovations seront intégrées rapidement dans les smartphones des grands constructeurs.

Côté énergie, les chargeurs sans fil se multiplient. Mais les progrès des batteries des téléphones sont encore annulés par la course à la puissance dans laquelle se sont lancés tous les fabricants.

Pour les tablettes, Windows 8 confirme sa percée chez plusieurs constructeurs, pour tenter de contrarier l’hégémonie d’Android et des centaines de modèles qu’il équipe.

Sony Xperia Tablet Z. Les deux premières tablettes du fabricant japonais n’avaient pas été convaincantes. La nouvelle séduit avec un poids plume impressionnant (495 grammes pour une diagonale de 10,1 pouces) et une finesse rarement vue (6,9 mm). Sony en a profité pour lancer un smartphone du même nom, tout aussi intéressant.

Samsung Galaxy Note 8.0. oici la réponse de Samsung à l’iPad Mini d’Apple. Disponible dans quelques semaines, cette nouvelle tablette d’une diagonale de 20 pouces offre nettement plus de possibilités que sa concurrente, notamment via l’utilisation d’un stylet. La tablette de Samsung sera vendue aux environs de 450 francs.

Ford s’allie à Spotify. Le constructeur américain s’est rapproché du service de streaming de musique pour proposer, dans son futur modèle EcoSport attendu cette année, la possibilité de commander Spotify par la voix ou des commandes sur le volant. En parallèle, Apple pourrait intégrer Siri dans des modèles de Honda et Mercedes.

Asus Padfone Infinity. oici la 3e version de cet hybride mi-tablette, mi-smartphone du fabricant. Le téléphone s’insère dans la tablette pour la faire fonctionner et, accessoirement, se charger. Les deux premiers modèles n’avaient pas été un succès, peut-être ce modèle en aluminium brossé rencontrera-t-il son public.

Firefox OS. La Fondation Mozilla a dévoilé son premier système d’exploitation pour smartphone, entièrement basé sur le Web. Un système prometteur, qui équipe déjà des appareils de ZTE et d’Alcatel. Sony pourrait suivre. Firefox OS veut lutter contre des systèmes fermés tels iOS et Android, en proposant une liberté totale aux utilisateurs

Nokia 105. Le fabricant finlandais va lancer ce modèle pour 15 euros, qu’il espère devenir populaire dans les pays émergents et dans les soirées rétro branchées en Occident. Un mini-écran couleur, une radio, une alarme, et surtout une autonomie de 35 jours en veille. Nokia a aussi présenté des téléphones Lumia moyen de gamme, équipés de Windows.